Les panneaux de danger sont reconnaissables à leur triangle rouge. Ils informent, à l’aide d’un symbole, sur le danger rencontré, l’obstacle à franchir ou la zone à risque à traverser. Bien connaître leur signification est donc importante pour obtenir son code de la route et savoir le comportement à adopter en tant que conducteur.

« Retour à : Tous les Cours de Code sur les Panneaux

Les Panneaux de Danger Permanents

L’intérieur de ces panneaux (dont la bordure est un triangle rouge) est blanc.

Il existe ainsi 33 panneaux de danger permanents :

  1. virage à droite
  2. virage à gauche
  3. succession de virages dont le premier est à droite
  4. succession de virages dont le premier est à gauche
  5. cassis ou dos d’âne
  6. ralentisseur
  7. chaussée rétrécie par la droite et par la gauche
  8. chaussée rétrécie par la droite
  9. chaussée rétrécie par la gauche
  10. chaussée particulièrement glissante
  11. pont mobile
  12. barrières à fonctionnement manuel
  13. passage à niveau sans barrière, ni demie-barrière
  14. traversée de voies de tramways
  15. endroit fréquenté par les enfants
  16. passage pour piéton – signal d’annonce
  17. danger pour lequel il n’existe pas de symbole correspondant (se référer au panonceau)
  18. passage d’animaux domestiques (vache)
  19. passage d’animaux domestiques (mouton)
  20. passage d’animaux sauvages (cerf)
  21. passage de cavaliers
  22. descente dangereuse (10 %, c’est descendre de 10 m tous les 100 m parcourus)
  23. annonce de feux tricolores
  24. circulation dans les 2 sens à partir du panneau
  25. risque de chute de pierres ou présence de pierres tombées sur la route
  26. débouché sur un quai ou une berge
  27. débouché de cyclistes venant de droite ou de gauche
  28. traversée d’une aire de danger aérien
  29. risque de fort vent latéral
  30. carrefour à sens giratoire avec priorité aux usagers circulant sur l’anneau
  31. cédez le passage aux véhicules débouchant de la ou des routes situées sur sa droite
  32. intersection avec une route dont les usagers doivent céder le passage (priorité temporaire à ceux qui circulent tout droit)
  33. annonce de nappes de brouillard ou de fumée épaisse.

Les panneaux de danger temporaires

L’intérieur de ces panneaux (dont la bordure est un triangle rouge) est jaune.

Il existe ainsi 10 panneaux de danger temporaires :

  1. rétrécissement de la chaussée par la droite et par la gauche
  2. accident
  3. projection de gravillons
  4. danger temporaire pour lequel il n’existe pas de symbole correspondant (se référer au panonceau)
  5. ralentissements
  6. travaux
  7. annonce de signaux lumineux réglant la circulation
  8. cassis ou dos d’âne
  9. chaussée glissante
  10. présence de nappes de brouillard ou de fumée épaisse.

Qu’ils soient temporaires ou permanents, les panneaux de danger sont toujours placés à 50 mètres du danger en agglomération et à 150 mètres du danger hors agglomération. Cela permet ainsi aux conducteurs d’avoir suffisamment de temps pour anticiper le danger et de ralentir, contourner l’obstacle ou même s’arrêter, pour empêcher un éventuel accident ou la commission d’une infraction. A noter qu’un panneau de danger peut être combiné à un panonceau qui se réfère toujours au(x) panneau(x) au-dessus (exemple : succession de virages, dont le premier est à gauche, pendant 3 kilomètres).

A lire aussi :